Avertir le modérateur

03/04/2013

Viens me chercher Lawrence d'Arabie!

Une lanière à resserrer, un sac de couchage à fixer et je serai prêt pour prendre le départ de la première étape, dimanche matin. Le décollage pour Ouarzazate est prévu vendredi et je dois l'avouer, je commence sérieusement à baliser. N'est pas Lawrence D'Arabie qui veut... En attendant, voici tout ce que j'emporte pour ce séjour dans le désert. Entre la nourriture et le matériel, je pars avec 10,5kg sur le dos, ce qui est un sac assez lourd. L'avantage, c'est qu'au fil des jours, le poids diminue puisque je devrais me délester d'à peu près 1kg de nourriture par jour.

ROMAIN-SCOTTO-9.jpg

Dans le détail, j'ai donc préparé un paquetage de nourriture quotidien. Avec à chaque fois, un petit déjeuner, une collation de course, un déjeûner pour l'arrivée et un dîner avant le coucher. J'ai opté pour des plats lyophilisés, tous reconditionnés dans des sacs congélation. Je n'invente rien, c'est un conseil de vieux grognard pour gagner quelques grammes et de la place. Mes pâtes à la bolognaise, mon poulet curry, mes compotes ou mes mousses au chocolat sont donc à l'état de poussière actuellement. Très appétissant.

ROMAIN-SCOTTO-15.jpg

Pour le reste, la liste est assez longue. J'embarque avec moi un tapis de sol pour ne pas me briser le dos en deux nuits. Petit luxe, je m'autorise un coussin gonflable, mais aussi des chaussons, quelques lingettes nettoyantes, des gants secs et même des sous vêtements de rechange. Le grand luxe. Ma trousse de toilette est assez fournie avec des doses d'éosine et des aiguilles stériles pour les ampoules. Vu l'état de mes pieds, cela semble indispensable. J'ai aussi quelques médicaments dont une boîte d'Imodium. Oui, j'ai quelques doutes sur l'état dans lequel sera mon ventre dans quelques jours...

Sinon, je n'ai pas oublié le matériel obligatoire (pompe aspi venin, boussole, sifflet, couverture de survie, etc.) et le minimum pour survivre en autonomie: Un réchaud, une lampe frontale, un couteau et... des boules Quies. Quand les copains ronfleront sous la tente, je serai bien content de m'isoler. Pour les moments difficiles, j'ai aussi tout prévu. Un Ipod pour m'aérer l'esprit en cas de coup dur. J'ai aussi une photo de ma femme et une autre de... Thomas Voeckler, qui incarne pour moi l'abnégation dans le sport. J'ai toujours aimé les besogneux, ceux qui ne lâchent rien même s'ils ne sont pas dotés de toutes les qualités à la base. Le voir souffrir en défendant son maillot jaune dans le Tour me réconfortera quand j'aurai un petit coup de barre. Enfin, j'espère... A chacun sa préparation mentale.

16:24 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Bonne chance,

On est dans une société de consommation ! Ou sont les liens pour les produits vantés ? J'en veux, je veux faire chauffer ma carte !!

;)

Écrit par : Dupond | 04/04/2013

Bravo Romain, tu as tout. Pense aussi à amener un grain de folie. Si tu n'en as pas sur toi, tu en trouveras sur place. Finalement tu prends un tapis de sol ?
A demain.

Écrit par : D120 | 04/04/2013

Oui, je prends un tapis de sol. Et même un coussin. J'avoue je suis un peu douillet pour dormir. Je préfère porter un peu plus mais ne pas avoir un torticolis dès le deuxième jour. A demain!

Écrit par : Romain | 04/04/2013

Thomas Voeckler, t'es sérieux???

Écrit par : Bru | 04/04/2013

La photo de Voeckler, une évidence!
Ca devrait le faire, t'as l'air affûté. Bon courage.

Écrit par : Matt | 05/04/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu